Début de match idéal pour les Blacks Panthers, au bout de seulement 19 secondes de jeu, Yoann FAVRE trouve le chemin du filet sur une passe de François-Xavier REY. A la 6ème minutes de jeu, Yoann FAVRE double la mise sur une passe de Thierry BORNAND. Et 47 secondes plus tard Julien CHAILLET récupère une rondelle derrière la cage et le pose dans le but adverse !! 3 – 0 en 7 minutes, on se dit que le match va être simple à gérer pour les Blacks Panthers et le score ne changera plus jusqu’à la fin du 1er tier malgré 22 Lancers sur la cage adverse !!

Le 2ème tiers débute tranquillement et le HC Prilly n’arrive plus à retrouver le rythme du 1er tier et se met au niveau de son adversaire du soir, malgré tout, un Power-Play bien négocié sera conclu par Anthony FAVRE sur un joli mouvement à la 29ème minutes. Après 4 – 0 dans la musette, le HC Renens se met à patiner plus vite, à finir ses mise en échec et les nombreuses pénalités infligés aux Black Panthers leurs donneront raison, en moins de 8 minutes, ils vont tout doucement recoller au score avec 3 Goals pour revenir à 4 - 3 avant la fin du 2ème tiers. Le 3ème tiers commence dans une atmosphère électrique….A la 44ème minutes Anthony FAVRE encore sur Power Play trouve sur déviation un Goal qui fait du bien au moral des Blacks Panthers pour le 5 à 3 au tableau d’affichage. Le HC Prilly gère au mieux la fin du match afin de consolider les 3 Points du match qui sont synonyme de Play off assuré pour le HC Prilly Black Panthers. Les derbys sont souvent synonymes de surprise et les spectateurs ont pu s’en rendre compte une nouvelle fois avec des gestes à la limite, des comportements inexplicables et des retournements de situation…..

Le match commence et à 2 mn 23, le CP Meyrin ouvre le compteur mais c’est sans compter sur la réaction immédiate de Thierry BORNAND (CHAILLET Julien et MOUNOUD Didier) qui égalise seulement 30 secondes plus tard ! A la 6ème minutes, Derek BURGIN bien décalé par Fred STEIGER allume à bout portant le cerbère jaune et Noir (2 – 1. BURGIN ass STEIGER) Il faut attendre les 5 premières minutes du 2ème tiers pour voir le CP Meyrin revenir au score (2–2). 3 minutes plus tard, Fred STEIGER fait une belle passe à Anthony FAVRE qui ajuste de près le 3ème Goal du HC Prilly (3 – 2). Le CP Meyrin revient encore à la marque à la 31ème minutes (3 – 3). mais c’est sans compter sur l’excellent match de Fred STEIGER qui s’en va tout seul dribbler le Gardien de Meyrin (4 – 3) !

Le 3ème tiers temps est tendu des deux côtés et Meyrin arrive à trouver le chemin du filet après seulement 2 minutes de jeu (4 – 4) ! Après 10 minutes de jeu, Thierry BORNAND bien servit par Didier MOUNOUD s’en va dribbler 2 joueurs de Meyrin et ajuster un bon lancé entre les jambes du Gardien du CP Meyrin (5 – 4). La fin du match est bien maitrisée par les Blacks Panthers et le HC Prilly mettra un dernier Goal (6 – 4) en supériorité numérique à 5 vs 3 par l’intermédiaire de Fred STEIGER (FLACTION Yves) qui prendra tout son temps pour lober le Gardien adverse. Une belle victoire d’équipe pour bien démarrer l’année 2013

Après 10 minutes de jeu, Thierry BORNAND bien servit par Didier MOUNOUD s’en va dribbler 2 joueurs de Meyrin et ajuster un bon lancé entre les jambes du Gardien du CP Meyrin (5 – 4). La fin du match est bien maitrisée par les Blacks Panthers et le HC Prilly mettra un dernier Goal (6 – 4) en supériorité numérique à 5 vs 3 par l’intermédiaire de Fred STEIGER (FLACTION Yves) qui prendra tout son temps pour lober le Gardien adverse.

Début de match équilibré des deux côtés, on peut même dire que les Blacks Panthers sont bien en place malheureusement en 2 minutes, les Black Panthers encaisseront 3 Goals identiques qui donneront un avantage certain au Genève Servette !! Changement de Gardien et temps mort demandé afin de stopper l’hémorragie et Geneve rentre au vestiaire avec 3 Goals d’avance au tableau d’affichage La deuxième période débute avec 1 Goal supplémentaire pour Geneve mais Juan GIGON y va de son 1er Goal de la soirée, ensuite de nombreuses pénalités à l’encontre du Geneve Servette sans succès pour les Blacks Panthères. Les Genevois arriveront même à trouver le chemin du filet pour un 5ème Goal !!

Une équipe sur la glace, une équipe hors de la patinoire

Une équipe de hockey, c’est l’esprit de corps sur la glace, mais aussi en dehors. Supporter inconditionnelle des Prilly Black Panthers, j’ai pu m’en rendre compte lors d’une soirée de toute fin d’été à Zürich, durant laquelle j’ai rencontré 6 joueurs au bord de la Limmat.

Ils étaient en camp d’entrainement sportif à l’intersaison, et moi, je prenais du bon temps. Adolescente, puis durant mes études à Lausanne, j’allais voir presque tous leurs matches, alors quand, avec 3 copines, je les ai croisés en train de faire du jogging à travers la ville, je les ai abordés. Ils nous ont raconté les journées très physiques qu’ils étaient en train de vivre, et leurs espoirs pour la saison prochaine. Leur régime très sévère devait lancer de nouvelles habitudes alimentaires afin d’optimiser leur condition physique, mais ils n’étaient pas sûrs de pouvoir garder la régularité tout l’automne. Surtout J., qui est très gourmand !

Les Black Panthers de Prilly ont un beau jeu, et d’excellents techniciens, même si sur la glace, ce qui compte avant tout, c’est l’endurance et la capacité physique. J’avais fait du biathlon à un niveau semi-professionnel, alors je pouvais tout à fait me mettre dans leur peau et m’imaginer quelles idées leur traversait la tête au moment de se lancer dans une saison dont ils espéraient tirer le meilleur, surtout qu’ils étaient très jeunes !

« Hey ! ça fait plaisir de rencontrer des filles qui s’intéressent vraiment au hockey ! Tu nous suis depuis longtemps ? » Qu’est-ce qu’ils s’imaginaient ? Que toutes les suissesses ne s’intéressent qu’à la natation synchronisée ou à l’équitation ? Ils ont ri. J’ai été très frappée par la bonne ambiance qui régnait dans le groupe, on sentait des copains très respectueux les uns des autres, s’écoutant et s’intéressant à ce que les autres disaient. Vraiment, je sais pourquoi j’aime le hockey, et je l’aime encore plus après avoir eu la chance de passer ce moment avec eux. Et je supporte encore plus intensément le HC Prilly !

Ils ont du reprendre leur jogging pour ne pas arriver trop tard au club de sport, alors nous nous sommes échangés nos numéros, et je leur ai souhaité une bonne saison. J’ai raconté à Priscilla, qui nous rejoignait à ce moment, comment depuis des années j’avais suivi les saisons de Black Panthers, au début parce que le grand frère d’une amie jouait dans l’équipe, puis par passion. Priscilla est une superbe fille qui sait user de ses charmes pour financer ses études à la haute école de gestion, elle me regardait d’un air amusé : « Je sais qu’ils sont très soudés, me dit-elle avec un clin d’œil. Je vous ai vus, et je les ai déjà rencontrés : ils avaient une soirée de détente mardi, et ils l’ont passée ensemble au sexclub Zürich. Une joyeuse bande de potes ! Ils m’ont dit qu’ils étaient joueurs semi-pros de hockey, et je peux te dire qu’ils jouent collectif aussi en dehors de la patinoire ! »